Être comme le pèlerin à ‘Arafat


hajj_1965_09Chaque adoration a été instituée pour que le serviteur évoque son Seigneur et le pèlerinage, comme chaque adoration, doit être un moment propice au souvenir d’Allah. Quand tu fais ta prière, en fait tu t’orientes vers Allah avec ton corps et ton cœur et tu Lui envoies un message : tu Lui dis que rien ne te fera oublier Son rappel, que tu laisses ce bas-monde et que tu lui tournes le dos, que tu t’orientes vers Lui avec ton corps, ton cœur et ton esprit.

En ces jours bénis, le pèlerin à la Mecque a tout abandonné pour Allah, il a tourné le dos à son travail, son argent et même ses habits. Il a tourné le dos à tout ce qui peut l’attacher à son confort matériel de tous les jours ou le lui rappeler. Et il ne fait qu’évoquer Allah. Le Prophète Ibrahim – Paix sur lui – était prêt à égorger son fils pour se soumettre à la volonté d’Allah.

Alors mes frères et sœurs, même si nous ne sommes pas à la Mecque, essayons d’imiter les pèlerins : évoquons Allah à chaque moment ; avec chaque geste, orientons nos cœurs vers Allah ; répétons la formule « Soubhana-Llah wa-l-hamdouli-Llah wa la ilaha illa-Llah wa-Llahou akbar » et visitons Seyyidina Mohammed – Paix et Bénédictions d’Allah sur lui – en multipliant les prières en sa faveur. Le Prophète – Paix et Bénédictions d’Allah sur lui – a dit en ce sens : « Celui qui imite un ensemble de personnes en fait partie. » (Rapporté par Abou Dawoud)

Photo Shaykh AbdelAziz 3-Qu'Allah le garde

Shaykh AbdulAziz – Qu’Allah le garde.

%d blogueurs aiment cette page :