Conseiller, oui, mais à trois conditions !

Mou’adh – Qu’ALLAH soit satisfait de lui –  raconte que le Messager de Dieu ﷺ lui saisit une fois la main et lui dit : « O Mou’âdh! Par Dieu, je t’aime. Et je te recommande, ô Mou’àdh, de ne jamais oublier de dire à la fin de chaque prière : « Seigneur Dieu ! Aide-moi à T’évoquer, à Te remercier et à T’adorer comme il se doit »


%d blogueurs aiment cette page :